à regarder l'Apocalypse, à attendre la fin de l'éclipse

More

    Cyberpunk

    Inventé dans les années 1980, le cyberpunk est un sous-genre de science-fiction qui n’a eu de cesse, depuis, de muter et d’essaimer dans toutes les couches de la société au point de s’émanciper totalement de son origine (musique, mode, informatique, philosophe…). On distingue aujourd’hui le “mouvement cyberpunk” des origines (Bruce Sterling, William Gibson…), relativement borné dans le temps, au genre fictionnel encore actif (et souvent vidé de sa substance subversive) de nos jours.

    Le cyberpunk naît de l’association des hautes technologies et du nihilisme “No Future” emprunté aux punks des années 1960 à 1980. Le genre met en scène des futurs extrêmement sombres dans lesquels les innovations sociales et technologiques sont impuissantes à émanciper des sociétés occidentales capitalistes paroxystiques. Rien ne saurait sortir le monde de sa spirale d’exploitation, de domination, de violence et d’aliénation. Le genre entier est parfois synthétisé dans la formule “high tech, low life”.

    Si le cyberpunk a pu être prématurément enterré à diverses reprises, je défends l’idée qu’il a encore énormément à dire sous réserve de renouer avec le discours politique que la marchandisation à outrance lui a fait perdre en surjouant son esthétique. Je suis d’avis que le monde actuel est de plus en plus furieusement cyberpunk lui-même, comme je le démontre dans mon livre Cyberpunk Reality.

    Aucun article à afficher