Concours d’écriture : Fifty lovecraftien

126
640
Concours d'écriture : Fifty lovecraftien
Iä ! Iä ! Shub-Niggurath ! Image d’origine par Fesbraa.

« Nous vivons sur une île de placide ignorance, au sein des noirs océans de l’infini,
et nous n’avons pas été destinés à de longs voyages. »

– HPL,  L’appel de Cthulhu

Vu le succès du dernier concours, il fallait absolument remettre ça. Je vous propose donc une nouvelle joute microtextuelle, un concours d’histoires (très) courtes à la manière du Maître de Providence !

Modalités

Écrivez une histoire sur le thème : « Horreur lovecraftienne ».
Votre texte devra faire au maximum 50 mots, plus un titre !
compteur de mots | règles de comptage

Il devra être envoyé à l’adresse epon@saint-epondyle.net
au plus tard le dimanche 22 mars 2015.

Comme d’habitude, je collecterai l’ensemble des participations avant de les envoyer au jury. Celui-ci tablera alors sur l’élection du meilleur texte, qui sera publié sur Cosmo avec les félicitations de la maison. Toutes les histoires seront disponibles en téléchargement.

Le respect du thème est primordial. Pour vous inspirer, je vous propose de (re)lire mes articles concernant Lovecraft. Quand à savoir ce qu’on entend exactement par le terme « lovecraftien », le blog Syntax Error en propose une assez bonne approche dans son article Mythos but not (en anglais).

Jury

Initiés à l’indicible culte des Dieux Extérieurs, suppôts du Chaos Rampant et des monolithes de Yuggoth, les membres déments de notre abominable jury sont :

Si vous voulez participer au concours, donnez ci-dessous votre pseudo, votre lien (facultatif) et un e-mail valide pour que je puisse vous contacter. Afin d’éviter de perdre la raison devant l’effroyable chaos fongiforme des pseudopodes protosociaux et des tourbillons de hideur du cosmos numérique, je ne prendrai pas en compte les inscriptions via réseaux sociaux.

L’heure est venue de plonger dans les plus sacrilèges méandres de la folie, et de jeter sur le papier les effroyables vérités que vous avez cru percevoir à la lisière de vos imparfaites perceptions. Alors, vous venez jouer avec nous ?

-Saint Epondyle-

Participants (41+)

NicoC
– Mugi
Ploum (texte envoyé par mail)
– Hugo Pellerin (texte envoyé par mail)
Groucho
– J-Baptiste
greg
Commender
– Istvan
– Stephane
L’Ours
Cyol
– Léon
Nadj
Deirdriu
– Malpertuis
– Vince
– Tholgren
Modran
– Solal
– Renart de Maupertuis
– Polux
– Ayawaska
Tirodem
– Arnaud
– blackdogrunsatnight
– Jean-Mi
0fiddlersgreen
– Somnian
Olivier Mavré
Cerambyx Cerdo
– Guillaume Richy
– Zivilain
– Elirov
Sombre Plume
Zalla Chérie
– GavrockBox
– Randolph Carter
– JiP
Jay
– Sen
Lyvelorn
zok
– Ju
– Et vous ?

126 Commentaires

  1. J’aimerais participer. Je ne connaissais pas ce genre de concours d’écriture et je découvres grâce à ce dernier votre site qui est super !

  2. J’en suis également. Question : est il possible de rédiger notre texte sous la forme d’un poème ou devons strictement écrire un récit classique ?

  3. Ça a l’air marrant, je tenterais bien le coup ! (chouette concept en tout cas, et chouette thème – en faire 50 mots, ça me changera de mon ébauche de roman coincée depuis des mois !)

    • Oui l’idée est de faire un format court très peaufinable (comme tout) mais également facile à rédiger rapidement pour qui voudrait participer rapidos. De même, c’est plus facile à lire.
      Par contre, ne va pas croire que c’est facile, au concours précédent nous avons vu que l’exercice est plus dur qu’il en a l’air.

      Je t’ai inscrit. :)

      • Ah mais je mets pas en doute la difficulté, bien au contraire ! Toutefois, j’ai (trop) l’esprit de synthèse, ce qui était un cauchemar pour le NaNoWriMo sera peut-être un atout ici ^^
        (et tu m’as inscritE – mais tu pouvais pas deviner ;) )

  4. Bonjour,les textes doivent faire 50 mots ,c’est pas une erreur?Ça parrait tres court (sauf pour le jury peut etre?) pour mettre en place une intrigue avec un minimum de descriptions.

    • Non pas du tout. Comme tu peux voir lors du concours précédent le format super court est une vraie difficulté. Malgré tout, il permet à chacun de participer, même en peu de temps, tout en permettant d’être créatif. C’est une groooosse contrainte, mais pas une erreur. Le fifty, c’est cool ! :D

  5. Merci merci !
    Je ne connaissais pas les « fifty » et, étant très synthétique, j’adhère tout de suite au concept!
    J’ai peur d’être un peu trop ignorant du thème et de faire un « hors-sujet » mais on verra bien.
    Je l’ai déjà écrit de toute façon! :)

  6. Zut, je viens d’envoyer la demande d’inscription par mail…
    Bon, dans le doute, je le refais ici.
    Très tentant, même si j’ai un mal de chien à passer sous les 60 mots !

  7. Ici Tigre.
    Une petite requête pour l’ignoble quoique courtois Maître du Jeu. Étant donné que certains membres du Jury font la promo de ce concours et connaissent déjà quelques participants, pourrais-tu nous envoyer les textes de manière anonyme ? Ou seulement pour moi ?
    Je me sentirais bien plus à l’aise dans mon rôle de juge connard, l’aspect personnel sera totalement expurgé.
    Tu vois, quand je fais une dégustation à l’aveugle de steak tartare, savoir comment la vache s’appelait ou dans quel coin elle broutait ne m’intéresse pas. Pire, ça pourrait m’influencer.

        • @ Le Tigre, Florian & Guillaume Stellaire > Qu’entends-je ? Une sédition ? Des exigences ? J’entends que mon jury se tienne calme ! Crévindieu ! J’vous apprendrais la discipline moi !
          Bon enfin bref, vous avez raison. Je vais tout anonymiser (et ranger par ordre de réception pour éviter que nous ne comptiez, sacripants) pour vous permettre d’être méchants sans arrière pensée. D’ailleurs, si vous avez des idées de grille ou système de notation juste et simple, je suis tout ouïe. :)
          En tous cas, je m’attendais pas à tel succès. On va avoir de la lecture ! Iä ! Iä !

  8. Un effroi m’étreint devant la portée cosmique de ce concours. Je dois participer, il le faut ! Mais… qu’entends-je ? Qui griffe ainsi ma porte ? Non, pas ç

  9. « Inscrivez-moiii » sussura Sen par l’entrebâillement de la porte. « Inscrivez-moaaaaaaaaa…. »

    (d’accord, ce n’est pas un fifty, mais l’idée y est)

  10. Je ne connaissait pas non plus ce genre de concours, j’en suis !
    Le format me parait très intéressant, un nectar de mot aromatisé au Lovecraft ?

    J’essaye !

  11. Les inscriptions sont maintenant closes !

    C’est peu de dire que les compteurs ont explosé. Le temps de récupérer tous vos textes dans ma boite mail, et de faire voter notre glorieux jury, et nous pourrons annoncer les résultats. Patience ! Et que la Roue du Destin face son œuvre.

  12. Bonjour, je viens de voir que les inscriptions était terminées pour ce concours! Comme le texte est déjà rédigé, je le partage dans ce commentaire – en espérant que cela ne dérange pas Saint Epondyle, auquel cas je lui prie d’excuser mon impertinence :

    « Le rêveur, aux yeux jaunis par un savoir blasphématoire, s’assoupit. Transi d’effroi, il discerna confusément, en songe, la viscosité spongieuse d’un tentacule appartenant à l’infâme prêtre de R’lyeh, qui s’insinuait insidieuse tel un serpent de ses pieds jusques à sa gorge. Le néant l’étreignit. »

Laissez un commentaire ici plutôt que sur Facebook.