Cosmo [†] Orbüs

Concours d’écriture : fifty cyberpunk, résultats

Bannière du concours. (Image d'origine par Jamajurabaev)

Bannière du concours. (Image d’origine par Jamajurabaev)

Cosmo Orbüs worldwide productions,
proudly presents…

Voici venue l’heure des résultats de notre petit concours de fifties cyberpunk. Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, je veux d’ores et déjà remercier les treize concurrents, ainsi que les quatre membres du jury qui ont accepté de jouer le jeu cette fois encore !

Les participations ont afflué avec un bon niveau général. Ecrire un fifty n’est pas chose aisée : il faut savoir comment aborder le thème et construire son récit sur un format ultracourt (pas le temps de flâner), tout en trouvant un ton original pour se démarquer. L’exercice est loin d’être facile, surtout pour ceux qui n’écrivent que très rarement. Vous pouvez être fiers de vous.

Résultats

Le vainqueur du concours,
avec une moyenne générale de 15,8/20, est…

Florian

Cliquez ici pour lire son texte

Freelance – Florian Cargoët

Mes lentilles zooment pour moi et recalculent la trajectoire de la balle à travers le smog tandis que j’ajuste ma visée. Je cligne de l’œil pour tirer et ma cible s’écroule sans bruit à huit cent mètres. Nouvel e-mail. Quinze EZ-coins™. Cool, bouffe non synthétique ce soir !

 Neil Jomunsi
« Excellent : une caractérisation rapide, un ton, une ambiance, une structure narrative, le tout en quelque mots. Un seul mot : chapeau. » 17/20

TheSFReader
« Bien sympa celui-là, mais en un sens trop « festif ». Dommage. » 12 / 20
Le Tigre
« Assez maladroit mais y’a quelque chose de réjouissant et déconneur dans ce texte. »
12/20

 Groucho
« Du cyberpunk, du suspens, le tout en 50 mots bien choisis. Chapeau ! La rupture de style finale est peut être un peu surprenante cependant. » 19/20
 Saint Epondyle
« Texte ciselé, univers suggéré, ambiance cyberpunk. On se croirait dans un réel devenu jeu vidéo. La technologie en réalité augmentée, la référence ™, la monnaie et le titre évoquent la dénonciation sociétale du genre. Belle réussite ! » 19/20

La deuxième et la troisième place reviennent respectivement à Commender (15,6) et Cerambyx Cerdo (14). La finale s’est joué à peu de choses et le jury a été assez divisé. Certains n’y sont pas allé de main morte dans leurs appréciations, mais allez demander à un tigre de ne pas mordre…

Je viens d’envoyer la grille de notes et d’appréciations à tous les participants par e-mail (dites-moi si vous ne l’avez pas reçu). Pour télécharger le corpus de textes en entier, cliquez simplement sur le gros bouton rouge.

Tous les textes en PDF

Félicitations aux vainqueurs, et encore merci à tous les participants ! Vu le succès de ce petit jeu, je pense en organiser d’autres prochainement (surement encore des formats courts, très adaptés au web et aux concours). D’ici là essayez de rigoler un peu, on en a besoin, et n’oubliez pas de vivre.

Saint Epondyle-

30 commentairesVous en pensez quelque-chose ?

  • Merci d’avoir mis tout cela en place, Epondyle. Les notations du Tigre sont effectivement priceless ! ;-)

    Félicitations au champion ! Pour ma part ma préférence revient clairement à Cerambyx Cerdo qui a fait un très bon boulot en si peu de mots.

  • J’ai jamais été aussi nulle mais pour une première je suis quand même contente ! Merci de nous avoir lancé ce défi, c’est bien de se prêter à des exercices comme ça et ça permet de découvrir dss univers qu’on ne connaît pas forcément.

    • Bel enthousiasme en tous cas. Franchement les consignes étaient cognées, surtout si tu n’écris pas beaucoup de fiction, et encore moins de SF. Alors merci de ta participation, et j’espère qu’on te retrouvera pour la prochaine ?

  • Salut, bravo à tous, vos textes sont vraiment cools. J’ai été très contente de participer à ce concours, c’était une très bonne idée.
    Je n’ai pas reçu de commentaires non plus et j’aimerai bien les voir pour améliorer ma prochaine participation !

  • Un grand merci aux participants et au geôlier d’avoir mené ça de main de maître. On recommence dès dimanche pour éviter de regarder la TV ?

    Je mise sur le syndrome de Stockholm pour que vous reveniez au prochain appel à textes – je participerai pour vous montrer qu’un « critique littéraire » est avant tout un écrivain raté.

    • Mais de rien, merci d’avoir démoli nos concurrents…. :p (Je rigole hein ! Pas mordre ! Pas mordre !)

      En tous cas, je te note dans les participants forcés de la prochaine édition. J’irai te chercher dans ta tanière avec des torches et des fusils pour te forcer s’il le faut !

      Par contre, on va peut-être attendre quelques semaines avant de remettre ça. J’ai d’autres projets dans l’immédiat. #Teaser

  • Très flatté par les notes et les remarques! Surtout celle du Tigre, qui l’eut cru? moi qui d’habitude n’aime pas les gros matous…

    Félicitations à tous les participants pour leurs textes, il y en a de super! Et félicitation en particulier au gagnant! Merci aux jurés, et surtout merci à StEpondyle pour avoir organisé ce concoure, on attend le prochain avec impatience!

    • Félicitations pour ta belle réussite ! Même le Tigre à aimé ! (Corruption ?)

      Comme je l’ai dit, c’est un plaisir d’organiser tout ça, et ça le sera à nouveau prochainement je n’en doute pas ! Je te recontacte pour le prochain.

  • Rho, je suis en train de lire les critiques. Vous arrivez à faire des critiques plus longues que le texte que vous critiquez, c’est à la limite de la parodie les mecs ;-)

  • Sinon, pour le fun, je viens un peu de regarder et, au point de vue organisation, vous avez vraiment fait ça comme des porcs les mecs. Le principe des notes sur 20 suivi d’une moyenne est complètement inégal dans ce cas-ci. Vous avez qqn comme Groucho, super gentil, qui, a une exception près, met toutes ses notes entre 14 et 19. Par contre, Le Tigre joue le rôle du juge connard et met ses notes entre 4 et 18. Cela signifie que son vote a beaucoup plus de valeur que celui de Groucho. Pareil avec St-Épondyle, dont le vote a de la valeur à cause de sa variance là où SF Reader limite son impact sur le vote final en se limitant entre 8 et 14.

    Normalement, pour ce genre de choses, il faut une échelle à 3 ou 4 points avec une description « À chier », « Moyen » « Intéressant », « Génial ». On peut affiner avec une grille d’évaluation : respect du thème « à peine », « oui », « de manière géniale ». Style « à chier », « lisible », « génial », etc…

    Sinon, moi je trouve que le meilleur, c’est celui de Lyvelorn. C’est clairement celui qui m’a projeté dans un univers et qui fait passer des émotions en exploitant l’univers Cyberpunk. Bref, j’ai adoré :-)

    • Dans mon idée de base, demander une note sur 20 c’est demander de noter entre 0 et 20. Si les jurés décident de noter sur un éventail réduit, c’est leur choix.
      Mais oui, j’aurai pu faire ça un peu plus proprement. Il se trouve que la fébrilité augmentant, j’ai préféré sortir les résultats immédiatement.

      Ceci dit, pour la prochaine, je veux bien que tu me proposes un mode de calcul plus équitable si tu veux.

    • Pas du tout bête comme remarque, tout système de vote a ses défauts et ça peut être intéressant de faire évoluer le système de vote en fonction du thème. Cela peut être, pour le maître des lieux, de se creuser les méninges sur les différents votes possibles. Au débotté :
      1/ Vote pondéré en fonction de « l’importance du blogueur ». Imaginez le bordel, je ne voudrais pas rater ça.
      2/ Élection par ordre de préférence. Des logiciels permettent de tirer un gagnant, pour peu qu’il n’y ait pas trop de candidats.
      3/ Exclusion des extrêmes pour la moyenne. Par exemple, au prochain appel, je vais foutre un zéro pointé à Ploum parce qu’il a dit que j’ai « joué » le rôle du juge connard, alors que je le suis vraiment. Bah cette note ne serait pas prise en compte. Dommage.
      4/ Distribution par points : chaque jury dispose de 50 points et les distribue à chaque texte. Et on fait la somme.
      5/ Conférence téléphonique avec tous les jurys pétés comme des coings à 2h du matin un samedi. Le mp3 des délibérations est publié sur le blog.
      6/ Tirage aléatoire du vainqueur sous la supervision d’un huissier de justice. Mon préféré. Aucune contestation possible.

      ps : j’adore ta remarque sur le « juge connard » ^^

      • Je suis pas fana des stats en général. Pour le prochain, je pensais demander au jury de classer les participations, puis d’attribuer 13 points au premier, 12 au deuxième, 11 au troisième… (pour 13 candidats) et ensuite de faire les totaux.
        Ca parait simple et efficace.

    • Je m’étais fait la même remarque et, comme pour le bac, j’ai fait une harmonisation des notes (moyenne 12, écart type 2) pour voir si ça changeait un peu le classement. Et bien non, presque pas. Tout le monde est resté à la même place sauf une permutation entre le 4ème et le 5ème ainsi qu’une permutation entre le 10ème et 11ème.

  • Pour commencer : les félicitations d’usages (et méritées) aux vainqueurs et aux autres participants ; les remerciements aux organisateurs. Ce fut un plaisir de participer et de découvrir ce format sournoisement complexe. Je me réjouis d’avance du prochain concours.

    Je n’ai pas reçu les commentaires et j’aimerais également les recevoir (par curiosité et/ou masochisme).

    Un grand merci à Ploum (j’imprimerai son commentaire pour le punaiser sur mon réfrigérateur).

    • « Sournoisement complexe » c’est exactement ça. Le fifty, c’est la fausse facilité la plus perverse ! :D Vivement le prochain donc, je te recontacte également Lyvelorn. Merci encore pour ta participation.

      Je t’ai réenvoyés les résultats, visiblement je ne sais plus envoyer de mail. :p

  • Merci à tous pour vos félicitations, aux membres du jury pour vos commentaires (mais dommage qu’ils ne soient pas en 50 mots) et à Saint Epondyle pour l’organisation !

    Et mon texte préféré, c’est celui de Cerambyx Cerdo.

  • J’ai enfin pris le temps de lire tout les textes ! :)
    De belles choses, et j’ai vraiment apprécié que le tout soit vraiment varié. Il n’y a pas eu de thème sur-représenté et c’est bien !

    Merci pour les commentaires aussi, un peu surpris que mon texte paru obscure à nos chers critiques (qui se tapent le sale boulot), mais c’est vrai que le format ultra court m’a poussé à essayer de rentrer de force une image qui aurai mérité plus de place.
    Pas facile le Fifty, vraiment pas facile.

Laissez un commentaire ici plutôt que sur Facebook.