Cosmo [†] Orbüs

NaNoWrimo 2016, semaine 3, « The Road to Awe »

Je participe cette année au National Novel Writing Month (NaNoWriMo). Sur le mois de novembre, je tente de terminer le manuscrit de mon second livre : L’étoffe dont sont tissés les vents (une analyse de La Horde du Contrevent). › plus d’infos

Bilan de la semaine 3

14 et demi

heures travaillées cette semaine
(38 depuis le départ)

11 372

mots écrits cette semaine
(30 934 depuis le départ)

Santé mentale à ce stade : Signes encourageants de rémission, quoique la migraine commence à s’en mêler.

Commentaire : Ma rencontre avec Alain Damasio vendredi dernier au Festival des Idées (compte-rendu à venir) et le pot qui s’en est suivi m’ont permis de lui demander conseil sur quelques points de mon analyse et de (re)confirmer un truc essentiel : en vertu de « la mort de l’auteur » l’intention de celui-ci ne prévaut pas sur la lecture qui en est faite par la suite. Une analyse est personnelle, la recherche d’objectivité est une chimère. Merci Roland Barthes, reste à réussir à surpasser ce réflexe naturel sans arrière pensée (assumer le subjectif en somme).

purvent

Bilan général

Rédaction du sommaireFignolage
Ecriture des chapitres manquants (bouche-trou)Trous bouchés

Rédaction au kilomètre fragmentaire et dégueulassePinaillage
Avancée générale du premier jet lisibleHighway to hell

Statut du projet : « I see death as an act of creation. / I see death an a part of life. »

Commentaire : Une semaine inconstante mais aussi productive que passionnante, malgré quelques déboires de santé. L’écriture a bien progressé, c’est une chose, mais également ma vision d’ensemble du sujet et les moyens que je devrai (ou pas) mobiliser à moyen terme pour arriver au bout. Je parle bien entendu de la documentation sur les sujets de philo que je maîtrise moyennement (#PlandImmanence #EmpirismeTranscendantal) et pourtant essentiels dans La Horde du Contrevent. Reste à savoir si je dois aller vers ce domaine ou si l’ambition d’une analyse personnelle ne passe pas – aussi – par assumer de faire l’impasse sur certains sujets.

~ Saint Epondyle (moins transcendantal qu’immanent).

Stats :

nanowrimo

Bande sonore d’écriture :

Soutenez Cosmo ^{;,;}^
Vous pouvez soutenir Cosmo en réagissant par un commentaire, en partageant les articles et/ou en m'offrant un café (tip tip !). C'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup. Merci d'être là.

Devenez mécène

6 commentairesVous en pensez quelque-chose ?

  • Hello! J’ai entamé la lecture dudit ouvrage suite à tes différents billets car cela semblait prometteur.Je dois confirmer que c’est prometteur, beaucoup d’ambition dans l’écriture, à tel point d’ailleurs qu’il faut bien s’accrocher dans la lecture.Mais j’aime bien les challenges alors je le lirai en entier, effectivement quand le quartrième de couverture te promet une expérience de lecture originale, et bien ce n’est pas exagéré!! Bon courage dans l’écriture de ton analyse de l’oeuvre, il y a vraiment plein de matière à en tirer. C’est étonnant à quel point cet auteur reste plutôt inconnu du « grand public » car je n’en avais jamais entendu parlé avant et pourtant c’est le syle de litterature que je préfère et que je lis le plus.

    • Merci beaucoup Elodie, c’est chouette si j’ai pu te faire découvrir La Horde. Bizarre d’ailleurs que tu sois passée entre les gouttes, c’est une référence du genre, mais peut-être que tu ne lis pas beaucoup d’auteurs français ?
      J’espère que mon analyse te plaira aussi quand je la sortirai. :)

Laissez un commentaire ici plutôt que sur Facebook.