Cosmo [†] Orbüs

6 bonnes raisons de ne jamais ouvrir de blog

BROADCAST TRUTH Poster, par ~PaulSizer

« Broadcast truth or endure ignorance.
The airwaves still belong to you. »

Voilà un moment que vous trotte dans la tête une idée un peu puérile : ouvrir votre blog. Ainsi, vous pensez peut-être (sans doute) qu’il y a des sujets sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer, pour partager votre opinion par exemple. On pourrait éventuellement comprendre cette tentation risible en disant que le blog est un format intéressant, libre et personnel, ou en affirmant qu’il ne coûte rien d’essayer. Mais restons sérieux. Voici six bonnes raisons de renoncer à cette lubie ridicule.

1. Un blog c’est compliqué.

Premièrement, pensez un peu à la tâche qui vous attend. Mettre en place un blog, et surtout le gérer au quotidien demande des connaissances poussées en développement informatique, en architecture réseau et en sécurité de l’information. En outre, il est indispensable de connaître parfaitement de nombreux langages de programmation, car aucun logiciel simple n’existe en la matière.

Si vous ne savez pas ce qu’est une base SQL, si vous ne maîtrisez pas toutes les subtilités de l’Ajax et du Python, il est inutile de vous voiler la face car vous n’avez pas le niveau requis. Par nature, le blog est une plateforme dédiée aux experts.

2. Un blog, c’est has-been.

Alors c’est vrai, certains blogs ont connu leur heure de gloire. Mais ça, c’était avant. Si seulement elle a existé, elle est loin l’heure de gloire d’une blogosphère indépendante et pleine de contenus pertinents. La plupart de ces sites sont maintenant abandonnés par leurs auteurs prétentieux ; et les quelques lecteurs d’autrefois ont enfin terminé de se détourner de tout ce piètre travail à peine notable.

L’heure est aux réseaux sociaux. Pourquoi vous compliquer la vie à écrire et développer une opinion alors que vous pouvez simplement liker ou retweeter ? Pourquoi rédiger une réponse construite là où un simple « @’-;.twitoss_bogoss.;-‘ XD ptdr #Remplaceletitredunfilmparcul #Epicfail (2/2) » est à la fois concis, direct et accessible au plus grand nombre ? Rendez-vous à l’évidence, le blog est un format de publication totalement has-been, et croyez-moi c’est pour le mieux.

3. Un blog ça demande des efforts.

D’autre part, vous devez abandonner votre idée si vous n’êtes pas disposé à sacrifier totalement votre temps libre et à risquer la rupture conjugale et la brouille avec vos amis. Et ce en pure perte. Gérer un blog est une tâche ingrate et vaine, aussi difficile physiquement à cause des nombreuses nuits blanches que vous serez obligé d’y consacrer, que moralement du fait des insultes quotidiennes reçues de la part de vos improbables lecteurs et de vos semblables. Ces derniers d’ailleurs feront tout pour conserver leur position dominante dans la blogosphère en vous mettant des bâtons dans les roues. Non seulement ils chercheront à vous nuire, mais en plus vous ne pourrez jamais espérer atteindre leur niveau d’excellence, leur célébrité et leur fortune.

Ce n’est pas tout : un blog est un dispositif coûteux, dont la création est comparable à celle d’une entreprise de taille moyenne. A moins de maîtriser la gestion des flux financiers de votre plateforme en temps réel et de pouvoir mobiliser des sommes colossales en yuan et en dollars, vous risquez de voir bien vite les huissiers frapper à votre porte pour saisir vos biens.

4. Un blog, ça n’intéresse personne.

Que ce soit dans la vraie vie ou sur Internet, votre avis ne nous intéresse pas. A moins bien entendu que vous soyez un peu connu (footballeur, première dame de France…) et que votre parole puisse être détournée pour vous nuire, personne ne va se préoccuper de savoir ce que vous pensez de tel film, de tel fait de société ou de connaitre vos états d’âme personnels. Si les passions communes, les réflexions et opinions favorisaient l’échange et le contact entre les gens, ça se saurait.

Plutôt qu’un espace éditorial soi-disant personnel, préférez la télévision qui propose un contenu varié et d’une qualité croissante. L’idée de s’exprimer par soi-même est une chimère inventée par quelques groupuscules de hackers crypto-anarchistes néo-soixante-huitards cherchant à saper la démocratie qui fonctionne si bien quand les citoyens ne communiquent pas entre eux.

L’information et la culture s’apprennent dans les écoles de journalisme, laissons donc faire ceux qui savent. Soyez raisonnable et taisez-vous.

5. Un blog c’est mal vu.

Si vous n’êtes pas encore convaincu(e), essayez de penser aux répercussions qu’un tel comportement ne manquera pas d’avoir sur votre vie. Créer un blog est un suicide social, presque aussi dangereux que certaines dérives occultes. Ce n’est pas uniquement par le temps que vous y accordez que vos amis vous tournerons le dos, et vous pourrez même leur cacher la vérité au début. Mais se lancer dans un blog c’est une preuve d’égocentrisme aberrante, une mégalomanie insupportable ! Tenir un blog, c’est cracher au visage d’autrui. D’ailleurs je vous méprise.

Et puis pensez à votre carrière : quelque-soit votre secteur professionnel, les portes du monde du travail se fermeront définitivement devant vous. Et croyez-moi : elles auront raison de le faire.

6. Un blog c’est VIRTUEL !

Et tout ça pour quoi ? Pour rien. Le temps, l’argent et les efforts investis dans votre petit projet seront bel et bien perdus. Rien n’est aussi inutile que de parler tout seul à un ordinateur. Rappelez-vous bien qu’un blog, et tout ce que vous voyez sur un écran, c’est virtuel. Sans doute vous aurez l’impression de discuter, de rencontrer des gens, mais tout cela n’est qu’illusion. Internet en fait, ça n’existe pas. Une fois cette mode passagère éteinte (d’ici six mois au maximum), vous serez bien plus heureux d’avoir consacré votre temps à profiter de la vie.

Quand bien même vous auriez l’impression de retirer de votre blog un peu de satisfaction, elle sera bien vite émoussée par le poids des sacrifices. Croyez-moi, je suis bien placé pour vous le dire. Ceci dit, si vous commencez à prendre en compte l’avis de quelques pixels affichés sur votre écran, c’est que vous êtes déjà déconnecté de la réalité. Dans ce cas comme dans l’autre, si vous décidez de ne pas écouter les discours débiles qui fleurissent ici ou là, et si vous avez des choses à dire, vous serez toujours bienvenu(e) parmi nous.

-Saint Epondyle-

Soutenez Cosmo ^{;,;}^
Vous pouvez soutenir Cosmo en réagissant par un commentaire, en partageant les articles et/ou en m'offrant un café (tip tip !). C'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup. Merci d'être là.

Devenez mécène

11 commentairesVous en pensez quelque-chose ?

Laissez un commentaire ici plutôt que sur Facebook.