Cosmo [†] Orbüs

Geek Pride | 2.1. Méthodologie

Sheldon Cooper, The Big Bang Theory.

~ Cet article est traduit et adapté d’un travail universitaire de mon cru. ~

[La communication entre les différents univers geeks n’existe pas toujours,
et leur passions elles-mêmes peuvent n’avoir aucun point commun,
mais une grande partie de leurs comportements sont pourtant les mêmes.
– Lire : 1.4. Une définition du geek]

Problématique et choix de la méthode d’enquête

Pour donner à notre compréhension de la culture geek un matériel de qualité, la présente étude a pour objectif de répondre à la problématique suivante.

Quelles sont les réactions de la culture et de la communauté geek, face au phénomène de dilution dans la culture générale ?

Pour explorer cette problématique, et mettre en évidence les différents aspects du mode de vie geek, l’étude qualitative est la plus pertinente, l’approche quantitative étant trop peu approfondie par nature. La méthodologie suivie se base sur les méthodes classiques d’enquêtes d’opinions qualitatives. Elle se divise en deux parties :

  • La netnographie, consistant à questionner un panel d’environ 70 geeks auto-identifiés sur un groupe de discussion en ligne dédié.
  • L’interview individuel en profondeur, sous la forme de rencontres face-a-face avec un échantillon de geeks auto-identifiés.

Les deux méthodes étant complémentaires, elles permettront de collecter des données différentes. En effet, la netnographie permet de cibler les réactions du groupe, ses interactions internes, les points d’accord et de désaccord de la communauté geek, alors que les interviews individuels permettent d’aller plus profondément au cœur des sujets, des sentiments personnels et des opinions de tout-un-chacun, lorsque isolé de ses pairs.

Objectifs de l’enquête

La double méthode choisie permettra de mener à bien les objectifs qualitatifs suivants.

  1. Clarifier la définition et l’usage du terme « geek »,
  2. Déterminer les résistances potentielles à l’usage du terme,
  3. Comprendre les raisons de la fierté geek,
  4. Déterminer le socle de références communes de la culture geek,
  5. Mettre en évidence l’influence de la culture geek dans les habitudes de consommation,
  6. Définir les communautés geeks et leur comportement.

L’ensemble du questionnaire (pour la netnographie comme les entretiens individuels) a été divisé en sept sujets permettant de répondre à ces objectifs. Chacun de ses sujets est à son tour divisé en sous-thèmes.

  1. L’identité geek
    1. Établir une liste de domaines d’intérêt geeks et de critères permettant aux geeks de se reconnaître comme tels.
    2. Créer des groupes culturels liés à ces domaines et critères.
  2. La fierté geek
    1. Comprendre les caractéristiques de la fierté d’être geek.
    2. Mettre en évidence les freins à l’identification.
    3. Comprendre les différents usages du terme dans la communauté.
  3. La culture geek
    1. Déterminer les éléments de la culture geek de l’intérieur.
    2. Lister les principales sources et références dans le champ culturel.
  4. La consommation geek
    1. Déterminer les univers de consommation concernés par la « consommation geek » dans le champ culturel.
    2. Déterminer les univers exclusifs ou non-impactés le cas échéant.
  5. La résistance
    1. Déterminer les comportements et opinions face au phénomène de dilution de la culture geek.
    2. Analyser la pertinence du concept de « niveau de geekisme ».
  6. La communauté geek
    1. Décrire les attributs de la communauté.
    2. Analyser le sentiment d’appartenance à la communauté geek.
    3. Analyser les liens qui forgent la communauté.
  7. Définition de la culture geek
    1. Collecter les opinions des répondants sur la définition proposée en 1.4.
    2. Proposer une nouvelle définition.

Après une analyse en profondeur de ces thèmes à travers les réponses de la netnographie et des entretiens en profondeur, nous verrons quelles nouvelles pistes peuvent être ouvertes sur le sujet. En fin d’enquête, je proposerai quelques nouveaux éléments issus de la littérature académique, et établirai une liste de questions potentiellement non-résolues actuellement par les sciences-humaines sur ces sujets.

-Saint Epondyle-

Soutenez Cosmo ^{;,;}^
Vous pouvez soutenir Cosmo en réagissant par un commentaire, en partageant les articles et/ou en m'offrant un café (tip tip !). C'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup. Merci d'être là.

Devenez mécène
Dans la même série
<< Geek Pride | 1.4. Une définition du geek

Laissez un commentaire ici plutôt que sur Facebook.