Cosmo [†] Orbüs

[Film] The Darjeeling Limited

[A bord du Darjeeling Limited]

Le Darjeeling Limited est à la fois un train, un film et un ovni. Réalisé par Wes Anderson, il met en scène trois frères occidentaux parfaitement paumés et s’étant perdus de vue depuis la mort de leur père. Afin de ressouder leur fratrie et de se redécouvrir, les trois frères décident de partir en voyage spirituel en Inde.

Le voyage débute dans un train, le fameux Darjeeling Limited, aussi riche en couleurs que peuvent l’être les trains qui sillonnent la campagne indienne, plein de monde, de musique et d’odeurs d’épices. Assez rapidement, le voyage tournera court et les trois frères se retrouveront perdus dans la campagne.

Ce film ne ressemble à aucun autre ; comme chacun des autres films de son réalisateur. A la fois comédie, photographie d’un pays et film à personnages, le Darjeeling Limited sort des définitions habituelles des genres cinématographiques. C’est pour cette raison que le spectateur non averti que j’étais avant de le voir a pu être quelque peu interpellé par la mise en scène.

Dans ce film qui prend son temps, les personnages sont à la recherche d’eux mêmes et de leur amitié fraternelle. Les acteurs sont exceptionnels (Owen Wilson, Adrien Brody, Jason Schartzman) et l’Inde qui sert de décor, est aussi colorée que dépaysante. Tout au long de leur cheminement qui tient autant du voyage spirituel que de la galère absolue, les frères prennent le temps de se connaitre plus qu’ils ne l’avaient fait jusque là, loin de leur de leur vie habituelle.

Pour qui ne connait rien à l’Inde ni aux films d’auteurs à tendance intellectuelle (soyons honnête), le Darjeeling Limited se laisse voir la bouche entrouverte et les yeux écarquillés. Aucun des ressorts habituels du cinéma que je connais ne sont utilisés ici, mais l’expérience n’en est que plus inhabituelle, et donc intéressante.

Je ne saurais m’étendre d’avantage sur ce film à part en en révélant l’intrigue. Je vous épargnerai ce spoiler honteux en me contentant de vous recommander de le voir au plus vite.

Soutenez Cosmo ^{;,;}^
Vous pouvez soutenir Cosmo en réagissant par un commentaire, en partageant les articles et/ou en m'offrant un café (tip tip !). C'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup. Merci d'être là.

Devenez mécène

Un seul commentaireVous en pensez quelque-chose ?

  • Je suis tout a fait d'accord avec toi. Ce film est un bijou. Je ne suis toutefois pas d'accord avec ta classification de cinéma d'auteur intellectuel qui renvoie une certaine image péjorative. Il est d'auteur certes mais se laisse très bien regarder sans jamais ni ennuyer ni causer de maux de tête. L'Inde se laisse découvrir avec bonne grâce et grâce quoiqu'un peu cliché.
    Je finirais par cette citation qui ne spoile pas puisqu'au début et n'ayant pour ainsi rien a voir avec l'histoire mais merveilleusement révélatrice du ton décalé:
    Elle:" Si on baise ce soir, demain je vais me sentir mal…"
    Lui:"Ca me va…"

Laissez un commentaire ici plutôt que sur Facebook.