Cosmo [†] Orbüs

Pandora Hearts | Jun Mochizuki

[Oz Vessalius, au nom de la chaîne du jugement, je viens rendre ma sentence.
Ton crime est ta propre existence !]

Pandora Hearts est un manga steampunk  victorien, dont le troisième tome est paru en France il y a peu. Ecrit par Jun Mochizuki, que je ne connaissais pas jusqu’à maintenant, il s’agit d’un shonen qui combine des éléments très classiques et des idées neuves bienvenues. Un grand nombre d’idées graphiques et scénaristiques sont empruntées directement à Fullmetal Alchemist, et si on peut croire à des clins d’œil par moment, on est parfois plus proche du repompage. Heureusement, Pandora Hearts sait s’affranchir de son puissant inspirateur.

Le manga met en scène le jeune Oz Vessalius, héritier d’une famille ducale puissante. Embarqué contre son gré dans une aventure pleine de rencontres et de mystères, Oz va tenter de lever tout le mystère qui pèse sur sa vie et son entourage. Avec la mystérieuse organisation Pandora, il partira très vite sur les traces du clan Baskerville, véritable organisation malfaisante dont les membres passent des « contrats » avec des êtres extérieurs à notre dimension : les « chains ».

Evidemment, un tel pitch ne semble pas casser des briques. Pourtant, l’esthétique générale du manga, le graphisme dynamique et l’originalité des personnages nous entraîne assez facilement dans l’histoire, bien construite. On se laisse donc prendre avec plaisir, et je suis certain que le manga prendra de l’assurance dans les prochains tomes. En s’affranchissant totalement de ses ombrageuses inspirations, Pandora Hearts prendra son indépendance et assumera totalement ses idées. Il n’en deviendra donc que plus interessant.

Les thèmes abordés pour le moment sont encore un peu flous. On reste donc dans les thèmes de l’amitié indéfectible, du passé inconnu etc. Pour trois tomes on n’en tiendra pas rigueur.

Bref, une bonne surprise, que je conseille à qui veut lire du manga classique mais bien fait.

[Edit – 23/11/10]

Après lecture plus approfondie, et après la parution du tome 4 de Pandora Hearts, je constate qu’en effet l’envol semble se concrétiser. Peu à peu, on se laisse vraiment embarquer dans cette histoire onirique aux accents de Lewis Carroll nippon. Alors que les mystères se nouent et que les personnages emergent petit à petit, le manga s’affirme pour notre plus grand plaisir.

A découvrir donc sans délai et à surveiller dans le futur.

Soutenez Cosmo ^{;,;}^
Vous pouvez soutenir Cosmo en réagissant par un commentaire, en partageant les articles et/ou en m'offrant un café (tip tip !). C'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup. Merci d'être là.

Devenez mécène

3 commentairesVous en pensez quelque-chose ?

  • Je vote pour ! Classique mais bien fait ? Ca me va ! Comme quoi les critiques ça sert, depuis le temps que je cherche à lire des mangas (car ça fait bien longtemps) mais que je ne sais pas où donner de la tête… Hé bien on commencera par là.

    J'ai plus un bouquin à lire à la maison, plus un manga,e t plus de canson à dessin. Même les feuilles blanches pour l'imprimante font défaut. Et j'ai six semaines de congé maternité à occuper, alors tous tes conseils de lecture sont les bienvenus !

    • Si tu n'as jamais lu de manga, je ne peux que te conseiller mon préféré devant l'éternel : Fullmetal Alchemist. Il est sans doute plus sombre et plus pessimiste que Pandora Hearts, mais honnêtement il est excellent !
      Ça n'est pas le même volume non plus : Pandora compte 3 tomes aujourd’hui, alors que Fullmetal en est déjà à 24.

      Sinon, dans un genre totalement différent, plus thriller et plus cérébral aussi, il y a Deathnote. Malgré ce que j'ai pu en dire, il reste très bon et très renommé.

      Quand à Hellsing, tu n'aimera pas. :D

      Tiens moi au courant a propos de ton choix !

Laissez un commentaire ici plutôt que sur Facebook.