Cosmo [†] Orbüs

Ouverture de la saison 6

saison 6

Back in business !

Ave seigneur des nuées, héraut de Babatör et de Balzébul, hurle-tempête, mange-les-anges et portemort ! Gloire à ton nom au plus profond des Neufs et jusqu’aux marches du Grand Tout ! Iä ! Iä ! Puissent résonner les clameurs de tes perversions dans les éons et la mémoire des vaincus ! Puisse ta vitæ suppurante nourrir toujours les engeances perfides, rougir le sol de mondes sans nombre, et ton œil cyclope ternir l’éclat de moult oints jeté à la tombe ! Car tu t’es avancé devant le hideux Moaï ! Car tu as reçu la bénédiction de la Gueule et des Monolithes de Yuggoth ! Car tu établiras sur le monde, pour les siècles et les siècles, le paradis d’obscurité éternelle que nous implorons de nos vœux ! Iä ! Iä ! Cosmo Orbüs !

Le dormeur s’est réveillé. Et (presque) aussi ponctuel que le cultiste invoquant Yagun-Kadath, je me présente aujourd’hui devant vous. Le monde est ravagé par la guerre alors que s’enflamment à nouveau les esprits faibles à la faveur de querelles insignifiantes. Mais de la rixe tonitruante, le sage n’a cure.

Une fois de plus, mon absence estivale de cette sphère de réalité a été une bénédiction. Et comme on n’est plus à une contradiction près, j’ai profité de n’avoir rien à publier pour écrire beaucoup. L’été n’a pourtant pas été qu’une partie de plaisir, enchaîné que je fus loin des ailleurs mystérieux et des contrées exotiques. Je pense que c’est pour ça que je suis un peu moins impatient que d’habitude de replonger dans une saison d’écriture.

Mais qu’importe ! Cher lecteur, je ne suis pas (encore) venu t’abreuver d’élégies pleurnichardes ! Je t’épargnerai (pour l’heure) les gémissements minables qui font – d’ordinaire – mon apanage ! Je ne prends le clavier aujourd’hui que pour t’apporter une simple mais grande nouvelle. Aujourd’hui, malgré les vents irradiés et les marées infernales, au-delà des barrières physiques comme mentales de nos chairs putréfiées, je déclare ouverte la saison VI de Cosmo Orbüs.

Et qu’on se le dise, ça va déboîter.

-Saint Epondyle-

Soutenez Cosmo ^{;,;}^
Vous pouvez soutenir Cosmo en réagissant par un commentaire, en partageant les articles et/ou en m'offrant un café (tip tip !). C'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup. Merci d'être là.

Devenez mécène

10 commentairesVous en pensez quelque-chose ?

Laissez un commentaire ici plutôt que sur Facebook.