Cosmo [†] Orbüs

Bêêêêêh !

Créé par les copains Yaël Benayoun et Irénée Régnauld (Mais où va le web ?), le Mouton Numérique est un nouveau collectif de débat et de discussion autour des problématiques liées à la société du numérique, ce « fait social total » qui « disrupte » tout ce qu’il touche, c’est à dire tout.

L’ambition du Mouton : interroger la civilisation que nous bâtissons en aveugle et proposer des solutions. Le Mouton donne la parole aux « penseurs » et aux faiseurs » (novlangue détectée), ceux qui réfléchissent et agissent autour des thématiques sociétales émergentes.

mouton-numériqueL’objectif du collectif est d’organiser six rencontres en région parisienne la première année. Des événements à prix libre, qui seront l’occasion d’écouter ceux qui ont des choses à dire sur les grandes mutations de la « société qui innove » pour le meilleur et pour le pire. Les débats seront accessibles en direct et en différé sur Internet.

Parce que je partage le constat qu’une réflexion critique globale autour des innovations technologiques est une absolue nécessité ; et parce que je me reconnais dans le manifeste du mouton numérique, je suis fier de proposer ce qui me reste de neurones au service du troupeau.

Le mouton est souvent vu comme une stupide incarnation du conformisme. Pourtant, tout aussi classique est la figure du « mouton noir » qui se distingue de la masse et incarne la dissidence. Quelle que soit la couleur de sa laine, le mouton n’est pas en dehors de la société et, comme tout un chacun, il en partage les comportements. Il sait que son herbe n’est pas moins verte que celle de son voisin, il est grégaire mais indépendant, sociable mais épris de liberté. Il se tient d’autant plus chaud au cerveau qu’il reste groupé.

~ Antoine St Epondyle

Pour suivre le programme des rencontres, c’est ici.
Pour devenir mouton, c’est là.

Un seul commentaireVous en pensez quelque-chose ?

  • […] Nous avons eu cette semaine le plaisir de nous retrouver sur le blog de Saint-Epondyle, Mouton s’il en est, et ce depuis bien longtemps. Antoine écrit depuis plusieurs années sur des sujets culturels mais aborde assez régulièrement des thèmes propres au numérique, avec l’esprit critique qu’on lui connaît. Ici, il revient sur l’histoire du Mouton Numérique avec un titre pour le moins emblématique : Bêêêh ! […]

Laissez un commentaire ici plutôt que sur Facebook.