Cosmo [†] Orbüs

Cosmo Orbüs à 5 ans !

cosmo-orbus-saint-epondyle

« Do not go gentle into that good night.
Rage, rage against the dying of the light. »
– Dylan Thomas

Une grosse année s’achève aujourd’hui, la cinquième de Cosmo Orbüs. Me voici à nouveau devant mon clavier, cherchant à dire quelque-chose comme un mot de remerciement pour clôturer cette saison.

La saison V de Cosmo a été marquée par plusieurs événements de taille. Le nouveau design d’abord, révélé en décembre dernier ; et la sortie de mon livre Cyberpunk Reality quelques mois plus tard. Ces deux nouveautés furent accueillies avec bienveillance, et teintèrent cette année d’une saveur particulière.

A chaque période de la vie du blog correspondent des envies et une tonalité propres. Les premières saisons furent celles de la naissance et des tâtonnements. Je cherchais à faire quelque-chose avec ce site, travailler ma plume et trouver avec qui échanger. Je rêvais de créer un truc grand comme une référence, tout en restant personnel dans le style et les thématiques. Je voulais en être fier, peut-être pour me prouver que je pouvais exister. Pour la fierté au moins, je crois que j’y suis arrivé.

Dans mes jeunes années de blogueur, je restais obsédé par le vieux mythe de la croissance. Plus de lecteurs, plus de commentaires, plus de backlinks… Stats stats stats ! A parfois en perdre de vue le but premier : l’écriture. C’était légitime pour faire connaître mon travail à la communauté et prendre part à la discussion. Aujourd’hui, je suis arrivé à un niveau stable de fréquentation, autour de 250 visiteurs par jour en moyenne. C’est un chiffre énorme ! A présent, je voudrais délaisser les objectifs de croissance pour creuser le dialogue, approfondir la relation… et surtout écrire de bons articles. (Je pense même à supprimer mes stats !) On n’est jamais meilleur que lorsqu’on parle de ce qui nous passionne.

Depuis cette année, je commence à aller à la rencontre des gens. J’ai croisé quelques blogueurs, auteurs, éditeurs. J’ai été mêlé à des projets de partenariats (toujours non commerciaux !), dans l’idée de nourrir ma passion et de créer matière à réflexion. Mes carnets débordent d’idées qui mèneront à des rencontres et des articles de fonds. Je vais rechercher la nouveauté, peut-être écrire plus court, plus puissant, et lâcher les critiques généralistes pour des analyses plus orientées, quitte à parler plusieurs fois d’une même œuvre sous des angles différents.

Cette année, j’ai reçu plus de preuves de soutien que toutes les autres. Que ce soit en achetant mon bouquin, en rediffusant mes articles où en laissant un commentaire, elles me font toujours immensément plaisir ! Le concours de fifty lovecraftien m’a permis d’échanger avec une cinquantaine d’entre vous, lecteurs réguliers ou occasionnels, plus ou moins discrets. Au détour d’un message, dans l’angle mort de mes réseaux, vous avez été nombreux à me glisser un mot sympa ; et parfois un « je te lis depuis des années ».

Des ANNÉES !

Je sais que ça fait mièvre, alors je vais faire court. Mais si je suis encore là après cinq longs hivers, malgré les doutes et la solitude de l’écriture, je vous le dois entièrement. J’ai toujours fait Cosmo pour moi, mais c’est uniquement grâce à vous que j’ai pu tenir. Au mois de septembre, je serai de retour pour lancer une tonitruante saison VI. Je n’ai pas encore tout dit ; et je prierai Shub-Niggurath comme les monolithes de Yuggoth pour que vous n’ayez pas encore tout vu.

-Saint Epondyle-

Remerciements spéciaux à Marmotte, L’Ours, Alias, Guillaume44TheSFReader, Florian Cargoët, jeanpierreleberserker, Le Greg, la doublure physique du Tigre, Neil Jomunsi, Mais Où Va le Web et Alain Damasio. On se retrouve dans un mois. \o/

Soutenez Cosmo ^{;,;}^
Vous pouvez soutenir Cosmo en réagissant par un commentaire, en partageant les articles et/ou en m'offrant un café (tip tip !). C'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup. Merci d'être là.

Devenez mécène

10 commentairesVous en pensez quelque-chose ?

  • Pareil que Nadj + je suis fan du design du site.
    Pour cyberpunk, heureux aussi d’en avoir fait l’acquisition, comme je ne lirai que très peu de livres cette année (mais alors très très peu vu l’emploi du temps), il a la taille idéal :)
    Bonnes vacances méritées

  • 5 ans bonhomme ! Un véritable mandat présidentiel avec à ton actif une réforme des esprits qui vaut tous les balbutiements récents de la Vème république. Bon anniversaire ! J’imagine que ça doit être assez émouvant, allez avoue, tu as lâché une larmichette sur ton clavier ? En tout cas c’est une sacrée belle réussite, sincèrement. Bonnes vacances et à très bientôt pour de nouvelles aventures, communes, j’espère !

  • Toujours content de te suivre cette année encore. a partir de deux, on peut dire « des années » non? tu m’a fait faire des découvertes bien sympathiques, que se soit des bouquins ou de la musique, et je prends toujours du plaisir a passer sur le site. Je continuerais tant que tu continueras, reviens-nous vite!

  • Ahlala que d’émotions ! Comme l’as fait remarqué « Mais ou va le web » c’est aussi long qu’un mandat présidentiel. Effectivement tu peux être fier de tout le chemin parcouru, et j’espère qu’il en reste un encore plus long à parcourir !!! Internet n’a qu’à bien se tenir, il n’a encore rien vu.

Laissez un commentaire ici plutôt que sur Facebook.