Cosmo [†] Orbüs

Bonne année 2015

Reach for the Stars, par tohdaryl

Lorsque j’étais enfant, j’avais pour habitude de m’évader de la petite ferme du Wisconsin où j’ai grandi pour courir la campagne. Là, allongé dans les champs de maïs, j’aimais à mirer les constellations en rêvant du futur.

Le futur, nous y sommes. Et 2014 a été l’année la plus violente de la vie du blog, à défaut d’être la plus chargée en termes de publications. Multiplier les passions et les additionner à la vie professionnelle est une chose, mais quand la santé flanche elle sonne le glas de l’enthousiasme des débuts. Malgré les vents contraires, j’ai quand même réussi à boucler cette année le manuscrit de Cyberpunk Reality, mon premier livre à paraître prochainement ; ainsi qu’à donner un coup de neuf à Cosmo.

Malgré ces efforts et pour la première fois dans l’histoire du site, les visites baissent. Faut-il en blâmer la fréquence des publications en baisse elle aussi ? Les changements de ligne éditoriale ? Sûrement. Et j’ai beau savoir que le nombre de visiteurs est une donnée assez peu signifiante, la chute du seul indicateur dont je dispose me laisse comme un vague goût de cendres dans la bouche. A croire que la culture intéresse peu.

Heureusement demeurent les plus teigneux, ces inconnus (ou pas) dont je devine dans les encouragements répétés une forme héroïque de fidélité. A chacun de vous, amis, je dis un grand merci ! Cette année encore, je vais avoir besoin de votre soutien pour continuer à bloguer. Et qui sait, aux confins du maelström digital et de la furie des réseaux, navigant sur la mer du destin cybernétique surchargé d’inepties et d’horreurs, qui sait quels beaux échanges de plus nous arriveront à tisser ?

Au delà des erreurs et des difficultés, de cette rage qui me fait chaque matin raccorder les neurones survivants pour y puiser un erstaz d’énergie vitale, j’arrive encore à entendre la rumeur de ce monde. Dans le cyberespace, nous transcendons nos prisons de chair pour établir des ponts par dessus les noirs abîmes de l’ignorance et de la peur, de la connerie et de la haine, de l’inculture brandie en étendard. Le sixième continent est devenu notre réalité. Il bouge et se transforme sans cesse, il est l’un des terreaux de l’avenir. A mon modeste niveau de blogueur, pour mon modeste (et néanmoins inestimable) public, je suis content d’en être. La route est longue, mais la voie est libre.

Bonne année les cosmonautes.

-Saint Epondyle-

~ Cliquez ici pour voir un bilan de mon année de blogging en chiffres. ~

Remerciements spéciaux à JeanPierreLeBerserker, Alexander, Funky, Guillaume et Deryn Naythas mes chers commentateurs ! Continuez comme ça, je vous kiffe les amis.

Soutenez Cosmo ^{;,;}^
Vous pouvez soutenir Cosmo en réagissant par un commentaire, en partageant les articles et/ou en m'offrant un café (tip tip !). C'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup. Merci d'être là.

Devenez mécène

14 commentairesVous en pensez quelque-chose ?

    • Bonne année Pierre. Tous mes lecteurs me sont chers, même discrets. :) Je te remercie encore !
      Les RSS ne donnent pas accès à tout l’article normalement, mais juste à un extrait, et ne sont pas comptabilisés dans mes stats. De même pour les applis comme Pocket par exemple. Mais l’essentiel n’est pas là, tant que tu trouves un intérêt à me lire, je suis heureux. N’hésites pas à rediffuser les trucs qui te plaisent auprès de tes amis, où à poser un commentaire de temps en temps : c’est mon carburant. :)

    • Bonne année Jean Pierre, merci pour les encouragements constants !
      Tu as raison, les chiffres ne sont pas tout, loin de là. Je pense même à désactiver les stats en temps réel, qui n’apportent que frustration.

  • Une excellente année a toi aussi! Je suis fier d’être de ton public, de faire partie de ces « inestimables » qui te suivent pour un an de plus!

    • Merci Kaldjinn, et bonne année ! Inestimable n’est pas un mot trop fort, et tu peux être fier, par tes visites, partages et commentaires, de participer à la réalisation de mon rêve. Ça fait peut-être un peu cucu, mais c’est le cas. Alors merci, j’espère ne pas te (et vous) décevoir.

    • Bonne année Tigrou, et réciproquement. :) C’était sympatoche de discuter cette année, j’espère qu’on poursuivra en 2015, jusqu’à faire des trucs en commun pourquoi pas ?
      J’ai du mal à publier plus, même si j’augmente le soin apporté à mes textes ils sont globalement plus rares qu’avant.
      Hold on ! Ils veulent enterrer la blogo, mais Zuckerberg n’aura pas notre peau !

  • Bonne Année l’ami !

    Rha moi aussi 2014 me laisse sur une impression d’inachevé, de belles choses ceci dit, mais aussi des retards, et peut-être aussi des échecs (le temps le dira). Le bon coté, c’est que ça donne aussi du peps pour 2015 et la suite : il faut se donner un grand coup de pied bien logé et repartir de plus belle !

    Je te souhaite une bonne continuation et de beau projets !

    • Bonne année Nico !
      Merci pour l’enthousiasme, j’en veux bien une part. Les beaux projets ne manquent pas, mais peut-être un peu l’énergie de s’y mettre en plus de tout ce quotidien assez lourdingue et chronophage. Y’a-t-il de l’espoir d’accomplir encore de belles choses ? Un espoir de fou. :)

Laissez un commentaire ici plutôt que sur Facebook.